Maîtrise en muséologie et pratique des arts (conc. muséo) (sans mémoire) - 1961

Responsable(s)

Gatineau

Nada Guzin Lukic
Responsable de programme d'études de cycle supérieur
Pour de plus amples informations :
Téléphone: 819 595-3900, poste 4410
Courriel : ugp2.emi@uqo.ca

Scolarité et grade

Grade: maître ès arts
Deuxième cycle - Classe A - Programme professionnel
45 crédits

Objectifs

La maîtrise en muséologie et pratiques des arts permet à l’étudiant d’atteindre les objectifs généraux suivants : - Développer les aptitudes pour mener une recherche ou une recherche création; - Repenser le geste créateur, questionner le statut de l’œuvre et la responsabilité sociale; - Élargir et approfondir le champ des connaissances des arts et de la muséologie; - Développer l’autonomie nécessaire pour poursuivre des recherches originales; - Stimuler le développement d’un esprit d’ouverture et d’un engagement critique, créatif et éthique.

Régimes d'admission

Lieux d'enseignement et trimestres ouverts à l'admission pour ce programme.

Trimestre d'admission
Lieu d'enseignement Régime Automne Aut. Hiver Hiv. Été Été.
Gatineau Temps complet
Gatineau Temps partiel
Programme contingenté

Conditions d'admission

Base études universitaires

Le candidat doit être titulaire d’un baccalauréat (ou l’équivalent) dans un domaine pertinent à la poursuite de son projet de recherche (tels arts visuels, design graphique, arts médiatiques, histoire de l’art, communication, histoire, muséologie etc.,) et avoir obtenu une moyenne de 3,2 sur 4,3.

Le candidat à la maîtrise en muséologie et pratiques des arts, concentration en muséologie, doit présenter :
- Une intention de projet de recherche ou de recherche création comprenant :
+ titre du projet.
+ présentation des intérêts de la recherche ou de la recherche création (500 mots).
- Deux lettres de recommandation;

Le candidat doit satisfaire aux exigences de la politique linguistique de l'UQO. Sont réputés répondre aux exigences les personnes qui :
- possèdent déjà un grade universitaire d'une université francophone ou qui détiennent un baccalauréat ou une maîtrise réalisé majoritairement en français;
- ont déjà répondu aux exigences de la maîtrise du français d'une université québécoise francophone;
- ont réussi par le passé l'épreuve uniforme de français du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie (MESRST);
- ont déjà réussi par le passé le test de français de l'UQO;
- détiennent un baccalauréat français d'enseignement général émis par une académie française sans égard à la localisation de l'institution, qu'elle soit à l'intérieur ou à l'extérieur de la France;
- possèdent des compétences reconnues comme équivalentes par le registraire.

Le candidat qui n'entre pas dans ces catégories doit fournir la preuve de la réussite du Test de français international (TFI) de la firme ETS avec une note égale ou supérieure à 750 sur 990. Les informations au sujet du TFI sont disponibles sur les sites www.etscanada.ca (pour les candidats habitant au Canada) et www.ets.org (pour les candidats habitant à l'extérieur du Canada).

Le comité d’admission du programme peut exiger que le candidat suive des cours d’appoint (de 3 à 9 crédits) ou une possibilité de propédeutique (12 crédits) si celui-ci ne satisfait pas entièrement aux conditions d’admission du programme.

Base expérience

Le candidat n'ayant pas fait d'études universitaires, mais qui est détenteur d’un diplôme d’études collégiales (DEC), pourra être admis à un programme de 2e cycle s'il a au moins douze années d'expérience de travail à la fois pertinente et significative, eu égard à la discipline ou au champ d'études du programme pour lequel il sollicite l'admission.

Dans le cas du candidat qui, sans avoir obtenu un baccalauréat, a néanmoins cumulé des crédits universitaires, le nombre d'années d'expérience requis sera modulé en fonction des crédits obtenus et des résultats scolaires.

Nonobstant ce qui précède, un dossier dont la qualité est jugée exceptionnelle pourra être considéré pour l'admission.

Le candidat à la maîtrise en muséologie et pratiques des arts, concentration muséologie, doit présenter :
- Une intention de projet de recherche ou de recherche création comprenant :
+ titre du projet.
+ présentation des intérêts de la recherche ou de la recherche création (500 mots).
- Deux lettres de recommandation;

Le candidat devra démontrer la pertinence et le caractère significatif de son expérience dans une lettre, et il devra se soumettre à une entrevue. Il pourra se voir imposer des cours d’appoint ou une propédeutique.

Le candidat doit satisfaire aux exigences de la politique linguistique de l'UQO. Référez-vous au paragraphe concernant la politique linguistique dans la section « Base études universitaires » ci-haut.

Plan de formation (v. 20211)

* NOTE: Les préalables sont indiqués entre parenthèses à la fin du titre du cours s'il y a lieu

Automne I

MMA6003 Méthodologie de la recherche et de la recherche en création
MMA6093 Séminaire thématique en muséologie I
MMA6123 Séminaire : approches pratiques
OU MMA6053 Lectures dirigées

Hiver I

MMA6043 Séminaire en muséologie et pratiques des arts: l'objet
MMA6103 Séminaire thématique en muséologie II
MMA5003 Stage I

Été I

MMA5009 Stage II (Activité d'une durée de deux trimestres.)

Automne II

MMA6033 Séminaire en muséologie et pratiques des arts: l'exposition
MMA6023 Forum de maîtrise (Activité d'une durée de deux trimestres.)
Les cours "Forum de maitrise " et Stage II" sont sur deux trimestres

Hiver II

Poursuite des cours "Forum de maitrise" et "Stage II"
MMA6112 Essai

Sur approbation du responsable de programme, l'étudiant pourra être autorisé à suivre un maximum de six (6) crédits choisis parmi des cours de premier cycle en muséologie et en arts