REI1093 - Phénomène du syndicalisme

Scolarité

Premier cycle - 3,0 crédit(s)

Département

Département de relations industrielles

Objectifs

Développer les connaissances théoriques et empiriques de base sur le syndicalisme afin de comprendre les manifestations contemporaines de ce phénomène. Analyser les défis auxquels le mouvement syndical est confronté aux niveaux national et transnational.

Contenu

Portrait de la syndicalisation et de la présence syndicale (national et international). Structures et affiliations des syndicats au Québec et au Canada, procédures décisionnelles et démocratie syndicale. La vie syndicale au quotidien. Théories classiques du mouvement ouvrier et du syndicalisme et pistes de renouveau théorique. Facteurs explicatifs de l’adhésion syndicale, action patronale antisyndicale et recrutement. Stratégies syndicales dans le contexte des transformations organisationnelles des secteurs privé et public (lean management, nouvelle gestion publique, sous-traitance, agences de location de personnel, organisation en réseau, etc.). Nouvelles identités collectives dans les milieux de travail et transformation de l’identité syndicale. Syndicalisme face au défi du travail atypique, de la précarisation de l’emploi et des nouvelles formes de division raciale et sexuelle du travail. Les syndicats du secteur public face à l’État employeur et législateur. Action syndicale dans la sphère sociopolitique et syndicalisme de mouvement social. Syndicalisme, changements climatiques et décroissance. Mondialisation de l’économie, chaines de valeur mondiales et syndicalisme international.

Préalables

Exigences de qualification pour l'enseignement

Diplôme(s)
Maîtrise en relations industrielles ou dans un domaine pertinent. Spécialisation dans le domaine d'étude du syndicalisme nord-américain.
Expérience
Expérience (deux ans) de recherche ou d'intervention professionnelle relative au syndicalisme. Scolarité de doctorat pourrait être jugée équivalente.
Corps professionnel
Aucun
Autre(s) exigence(s)
Bonne maîtrise de la langue française (parlée et écrite). Dans tous les cas, la candidate, le candidat devra pouvoir démontrer sa capacité à communiquer efficacement oralement et par écrit ainsi qu’à transmettre les connaissances ou les habiletés pertinentes au contenu du cours pour lequel les exigences de qualification pour l’enseignement (EQE) sont adoptées.

Clarder

0516 - Relations industrielles