Programme court de deuxième cycle en éducation transformatoire à la démocratie et à la citoyenneté mondiale - 0937

Responsable(s)

Gatineau

François Vincent
Responsable de programme d'études de cycle supérieur
Pour de plus amples informations :
Johanne Yale
Agente de soutien administratif à la gestion des études
Courriel : cseduc@uqo.ca
819 595-3900 poste 4417
1 800 567-1283 poste 4417

Scolarité et grade

Deuxième cycle - Classe A - Programme professionnel
15 crédits

Objectifs

Le but du programme court de deuxième cycle ÉTDCM est d’interrelier les thèmes de l’éducation transformatoire, la démocratie et la citoyenneté mondiale dans des activités d’éducation et de formation réunissant divers actrices et acteurs provenant de milieux éducatifs formels, non formels et informels. La stratégie adoptée accorde une place centrale à l’éducation transformatoire en y articulant les thèmes de la démocratie et la citoyenneté mondiale. Comme l’indique le titre du programme, en écho aux « éducations à… » et de manière intégrative, il s’agit de faire de l’éducation transformatoire à la démocratie et à la citoyenneté mondiale.

Les quatre objectifs généraux (OG) du programme court ÉTDCM sont associés chacun à un cours du programme.

OG 1 relatif à l’éducation transformatoire : Coconstruire des savoirs (savoirs, savoir-être, savoir-faire, savoir-agir, savoir-devenir, savoir-vivre ensemble) relevant d’une éducation collectivement transformatoire et individuellement émancipatoire, à partir d’une déconstruction du concept freirien d’« éducation bancaire » axée sur la reproduction des rapports de pouvoirs inéquitables et des inégalités sociales;

OG 2 relatif à l’éducation transformatoire à la démocratie : Articuler les savoirs coconstruits à propos de l’éducation transformatoire au thème de la démocratie;

OG 3 relatif à l’éducation transformatoire à la citoyenneté mondiale : Articuler les savoirs coconstruits à propos de l’éducation transformatoire au thème de la citoyenneté mondiale;

OG 4 relatif à l’intégration et l’action citoyenne engagée en éducation transformatoire : Concevoir et réaliser un projet d’action citoyenne engagée en éducation transformatoire.

Ces objectifs du programme court ÉTDCM sont basés sur les quatre composantes du modèle de la situation pédagogique, à savoir les Sujet-Objet-Milieu-Agent ou modèle SOMA, et seront poursuivis dans chacun des cours du programme selon les dimensions précitées (humaniste, éthique, critique, politique et écologique)

Composante d’ordre pédagogique (relatif aux Sujets (S) ou acteurs de l’éducation transformatoire) : établir des profils d’apprenants et des rapports de pouvoirs vécus dans les relations pédagogiques formelles, non formelles ou informelles;

Composante d’ordre épistémologique (relatif aux Objets (O) ou savoirs de l’éducation transformatoire) : dé/re/co/construire des savoirs à partir de perspectives critiques plurielles (anticolonialisme, antiracisme, environnementalisme, féminisme, indigénisme, spiritualisme, etc.) visant à poursuivre le développement à la fois d’une pensée critique (volet cognitif) et d’une conscience critique (volet social);

Composante d’ordre sociologique (relatif au Milieu (M) ou contextes de l’éducation transformatoire) : problématiser des questions socioenvironnementales vives contemporaines sous l’angle des trois thèmes interreliés de l’éducation transformatoire/émancipatoire, de la démocratie et de la citoyenneté mondiale;

Composante d’ordre didactique (relatif aux Agents (A) ou enseignantEs de l’éducation transformatoire) : Planifier/réaliser/évaluer/réguler diverses activités d’enseignement-apprentissage en lien avec l’éducation transformatoire.

Régimes d'admission

Lieux d'enseignement et trimestres ouverts à l'admission pour ce programme.

Trimestre d'admission
Centre Régime Automne Aut. Hiver Hiv. Été Été.
Gatineau Temps partiel

Conditions d'admission

Base études universitaires

Détenir le grade de bachelier ou un grade équivalent en sciences de l’éducation ou en sciences humaines, obtenu avec la moyenne cumulative d’au moins 3.2 (sur 4.3) ou l’équivalent.

Base expérience

Le candidat n’ayant pas fait d’études universitaires, mais qui est détenteur d’un diplôme d’études collégiales (DEC), pourra être admis à un programme de deuxième cycle s’il a au moins douze (12) années d’expérience de travail à la fois pertinente et significative comme formateur eu égard à la discipline ou au champ d’étude du programme pour lequel il sollicite l’admission.

Dans le cas du candidat qui, sans avoir obtenu un baccalauréat, a néanmoins cumulé des crédits universitaires, le nombre d’années d’expérience sera modulé en fonction des crédits obtenus et des résultats scolaires. Le candidat devra démontrer la pertinence et le caractère significatif de son expérience dans une lettre d’au moins trois cent (300) mots.

Il pourrait devoir se soumettre à une entrevue. Il pourrait également se voir imposer des cours d’appoint.

Nonobstant ce qui précède, un dossier dont la qualité est jugée exceptionnelle pourra être considéré pour l’admission.

Plan de formation (v. 20203)

* NOTE: Les préalables sont indiqués entre parenthèses à la fin du titre du cours s'il y a lieu