Baccalauréat en sciences sociales - régime coopératif (concentration sociologie) - 6676

Responsable(s)

Gatineau

Mathieu Charron
Directeur de module
Pour de plus amples informations :
Téléphone : 819 595-3900, postes 2354 et 2356.
Courriel : module.sc.sociales@uqo.ca

Scolarité et grade

Grade: bachelier ès arts
Premier cycle
90 crédits

Objectifs

*EN VIGUEUR JUSQU'À L'AUTOMNE 2024
Objectifs généraux
La sociologie est un miroir offert aux sociétés actuelles pour qu’elles remontent à la source d’elles- mêmes, s’interrogent sur leur présent et écrivent collectivement leur devenir. Elle cherche à comprendre comment les interactions entre les humains créent les conditions du vivre ensemble. Les fondateurs de la sociologie (A. Comte, W.E.B. DuBois, É. Durkheim, H. Martineau, K. Marx, T. Parsons, A. Tocqueville, M. Weber) se sont attachés à théoriser les grandes mutations qui ont conduit les sociétés à s’engager dans la modernité, pour le meilleur (démocratie, l’État de droit, liberté d’expression, etc.) et pour le pire (capitalisme sauvage, totalitarisme, industrialisation de la guerre, etc.). Aujourd’hui la sociologie est aussi à l’écoute des changements qui préoccupent directement les individus. L'étude des nouveaux modes de communication et des nouveaux rapports de genre, de classe, d'ethnicité ou encore, la contestation du système de domination occidentale ne sont que quelques-uns des multiples objets de la sociologie contemporaine. Elle est en effet aussi diversifiée que la société en changements constants qu'elle étudie.

Le programme de baccalauréat en sciences sociales (1) avec concentration en sociologie s’adresse aux personnes ayant un intérêt marqué pour la sociologie qui souhaitent se spécialiser dans ce domaine. Il permet aux étudiant·es de suivre majoritairement des cours de sociologie, tout en leur permettant de situer la sociologie au sein des autres sciences sociales en explorant les dimensions économiques, historiques et politiques des phénomènes sociologiques. Ce programme comprend deux stages rémunérés obligatoires, mais non crédités, d’une durée minimale de 12 semaines à temps complet (35 heures et plus/semaine). Grâce à ces deux stages, la personne diplômée au régime coopératif possède une expérience pratique lui permettant de s'intégrer plus harmonieusement au marché du travail.

La concentration en sociologie vise à :

• doter les étudiant·es d’une connaissance poussée des concepts, des théories et des méthodes de recherche propres à la sociologie;
• amener les étudiant·es à faire des liens complexes entre, d’une part, les situations que vivent quotidiennement les membres d’une société et, d’autre part, les forces et les tendances économiques, politiques, sociales et culturelles qui influencent leurs façons de penser, leurs attitudes et leurs comportements;
• transmettre aux étudiant·es les compétences requises pour expliquer la structure, le fonctionnement, le développement et la transformation des sociétés modernes, des institutions et des relations individus-institutions dans le but de fournir des analyses qui serviront à l’implantation d’interventions sociales;
• fournir une solide préparation tant au marché du travail qu’aux études supérieures.

(1) Les sciences sociales ont pour objet d'étude la société dans ses multiples dimensions : historiques, politiques, sociales, économiques et culturelles. Elles sont composées de plusieurs disciplines (communication, histoire, science économique, science politique, sociologie, etc.) et champs d’études (développement international, développement territorial, études autochtones, etc.) favorisant une perspective d’analyse particulière ou un objet d’étude spécifique.



*EN VIGUEUR À COMPTER DE L'HIVER 2025
Objectifs généraux
La sociologie est un miroir offert aux sociétés actuelles pour qu’elles remontent à la source d’elles- mêmes, s’interrogent sur leur présent et écrivent collectivement leur devenir. Elle cherche à comprendre comment les interactions entre les humains créent les conditions du vivre ensemble. Les fondateurs de la sociologie (A. Comte, W.E.B. DuBois, É. Durkheim, H. Martineau, K. Marx, T. Parsons, A. Tocqueville, M. Weber) se sont attachés à théoriser les grandes mutations qui ont conduit les sociétés à s’engager dans la modernité, pour le meilleur (démocratie, l’État de droit, liberté d’expression, etc.) et pour le pire (capitalisme sauvage, totalitarisme, industrialisation de la guerre, etc.). Aujourd’hui la sociologie est aussi à l’écoute des changements qui préoccupent directement les individus. L'étude des nouveaux modes de communication et des nouveaux rapports de genre, de classe, d'ethnicité ou encore, la contestation du système de domination occidentale ne sont que quelques-uns des multiples objets de la sociologie contemporaine. Elle est en effet aussi diversifiée que la société en changements constants qu'elle étudie.

Le programme de baccalauréat en sciences sociales (1) avec concentration en sociologie s’adresse aux personnes ayant un intérêt marqué pour la sociologie qui souhaitent se spécialiser dans ce domaine. Il permet aux étudiant·es de suivre majoritairement des cours de sociologie, tout en leur permettant de situer la sociologie au sein des autres sciences sociales en explorant les dimensions économiques, historiques et politiques des phénomènes sociologiques. Ce programme comprend deux stages rémunérés obligatoires, mais non crédités, d’une durée minimale de 12 semaines à temps complet (35 heures et plus/semaine). Grâce à ces deux stages, la personne diplômée au régime coopératif possède une expérience pratique lui permettant de s'intégrer plus harmonieusement au marché du travail.

La concentration en sociologie vise à :

• doter les étudiant·es d’une connaissance poussée des concepts, des théories et des méthodes de recherche propres à la sociologie;
• amener les étudiant·es à faire des liens complexes entre, d’une part, les situations que vivent quotidiennement les membres d’une société et, d’autre part, les forces et les tendances économiques, politiques, sociales et culturelles qui influencent leurs façons de penser, leurs attitudes et leurs comportements;
• transmettre aux étudiant·es les compétences requises pour expliquer la structure, le fonctionnement, le développement et la transformation des sociétés modernes, des institutions et des relations individus-institutions dans le but de fournir des analyses qui serviront à l’implantation d’interventions sociales;
• fournir une solide préparation tant au marché du travail qu’aux études supérieures.

Le régime coopératif donne accès à des stages rémunérés à temps complet d’une durée d’un trimestre chacun. Ce programme offre ainsi la possibilité de vivre des expériences professionnelles concrètes et facilite la transition vers le monde du travail. Lors de sa progression dans le régime, la personne étudiante se voit confier des responsabilités plus grandes, correspondant au niveau des connaissances acquises dans son programme.

Il est à noter que les personnes inscrites au régime coopératif doivent être inscrites à temps complet durant toute la durée des études, incluant le trimestre d’été qui s’étale du mois d’avril au mois d’août. Si une personne étudiante ne peut respecter cette condition, elle devra être redirigée vers le programme régulier et n’aura plus accès aux stages coopératifs. L’ensemble des conditions d’admissibilités au régime coopératif est indiqué dans le Guide de participation au régime coopératifs ou à la formation pratique intégrée.

(1) Les sciences sociales ont pour objet d'étude la société dans ses multiples dimensions : historiques, politiques, sociales, économiques et culturelles. Elles sont composées de plusieurs disciplines (communication, histoire, science économique, science politique, sociologie, etc.) et champs d’études (développement international, développement territorial, études autochtones, etc.) favorisant une perspective d’analyse particulière ou un objet d’étude spécifique.

Régimes d'admission

Lieux d'enseignement et trimestres ouverts à l'admission pour ce programme.

Trimestre d'admission
Lieu d'enseignement Régime Automne Aut. Hiver Hiv. Été Été.
Gatineau Temps complet
Programme contingenté

Conditions d'admission

Base collégiale

Être titulaire d’un diplôme d’études collégiales (DEC) ou l’équivalent avec une cote de rendement de 23 et plus ou l’équivalent.

Tous·tes les candidat·es doivent posséder une maîtrise suffisante du français attestée par la réussite à l'une ou l'autre des épreuves suivantes :
• le test de français de l'UQO;
• l'épreuve ministérielle de français exigée pour l'obtention du diplôme d'études collégiales (DEC);
• le test de français du MELS pour l'admission aux études universitaires ou les tests administrés par les universités francophones.
Dans les deux derniers cas, les personnes qui ont réussi les mesures compensatoires requises à la suite d'un échec sont réputées satisfaire à cette exigence. La politique institutionnelle de l'UQO précise les modalités d'application des présentes règles.

Note
Les reconnaissances des acquis feront l’objet d’une étude par le module. Un maximum de 10 cours (30 crédits) du programme pourraient faire l’objet d’une reconnaissance des acquis, et ce, uniquement dans la mesure où le plan de formation et les exigences de l’enseignement coopératif de l’Association canadienne de l'enseignement coopératif (ACDEC)-Québec et d’Enseignement coopératif et apprentissage en milieu de travail (ECAMT) Canada sont respectés.

Base études universitaires

Avoir réussi un minimum de 30 crédits dans un programme universitaire, avec une moyenne générale de 2,6 sur 4,3 ou l'équivalent.

Tous·tes les candidat·es doivent posséder une maîtrise suffisante du français attestée par la réussite à l'une ou l'autre des épreuves suivantes :
• le test de français de l'UQO;
• l'épreuve ministérielle de français exigée pour l'obtention du diplôme d'études collégiales (DEC);
• le test de français du MELS pour l'admission aux études universitaires ou les tests administrés par les universités francophones.
Dans les deux derniers cas, les personnes qui ont réussi les mesures compensatoires requises à la suite d'un échec sont réputées satisfaire à cette exigence. La politique institutionnelle de l'UQO précise les modalités d'application des présentes règles.

Note
Les reconnaissances des acquis feront l’objet d’une étude par le module. Un maximum de 10 cours (30 crédits) du programme pourraient faire l’objet d’une reconnaissance des acquis, et ce, uniquement dans la mesure où le plan de formation et les exigences de l’enseignement coopératif de l’Association canadienne de l'enseignement coopératif (ACDEC)-Québec et d’Enseignement coopératif et apprentissage en milieu de travail (ECAMT) Canada sont respectés.

Base expérience

Aucune admission sur cette base.

Notes

GESTION DU CONTINGENTEMENT

20 inscriptions à l’automne
10 inscriptions à l’hiver

La sélection des candidat·es est effectuée en respectant la répartition suivante entre ces catégories (1) (2) :
• Admission sur la base de DEC du Québec : 80 %
• Admission sur la base d’un diplôme équivalent au DEC du Québec : 10 %
• Admission sur la base d’études universitaires : 10 %

Pondération liée à la sélection pour chaque catégorie :
a) Base d’admission DEC du Québec (100 points)
- La cote R est le seul critère utilisé pour évaluer la qualité du dossier scolaire des candidat·es
b) Base d’admission diplôme équivalent au DEC du Québec (100 points)
- La moyenne cumulative est le seul critère utilisé pour évaluer la qualité du dossier scolaire des candidat·es
c) Base études universitaires (100 points)
- La moyenne cumulative est le seul critère utilisé pour évaluer la qualité du dossier scolaire des candidat·es
(1) Les places qui seraient non comblées pour une catégorie pourraient être transférées à une autre catégorie.
(2) La base d’admission la plus susceptible de favoriser l’admission du candidat sera utilisée pour la décision.

Plan de formation (v. 20233)

* NOTE: Les préalables sont indiqués entre parenthèses à la fin du titre du cours s'il y a lieu

Cours obligatoires

APS1000 Activité préparatoire aux stages coopératifs
SSO1010 Stage coopératif en sciences sociales 1
SSO1020 Stage coopératif en sciences sociales 2 Préalables SSO1010
COM1063 Communication et société
REI1153 Sociologie du travail
SOC1263 Classes sociales et mouvements sociaux
SOC1283 Sociologie de la culture
SOC2043 Sociologie de la connaissance
SOC2053 Sociologie du genre
OU SOC1233 Rapports de genre et sociétés
SOC2443 Courants et concepts sociologiques contemporains
SOC2473 Sociologie de l’environnement
SOC2503 Histoire de la pensée sociologique
SOC2553 Sociologie des organisations
SOC2683 Introduction à la sociologie autochtone
SSO1023 Processus de recherche en sciences sociales (Cours à suivre durant la première année de vos études)
SSO1033 Activité d'intégration des connaissances en sciences sociales (L'étudiant·e doit avoir complété 75 crédits avant de s'inscrire à ce cours)
SSO1043 Méthodes quantitatives en sciences sociales
SSO1053 Méthodes qualitatives en sciences sociales
SSO2003 Villes et métropoles

Cours optionnels

Choisir trente (30) crédits parmi la liste des cours optionnels suivante :

COM1023 Communication verbale
COM1053 Communication et opinion publique
COM1233 Contrôle et manipulation de l'information
COM1283 Médias alternatifs
COM2323 Communication et rapports de genre
COM2353 Plan de communication
COM2373 Éthique, technologies de l'information et société
COM2393 La communication pour le changement social
COM2403 Culture et communication
COM2423 Information et actualité internationale
COM2433 Médias numériques : problèmes et enjeux
COM2443 Médias, sexualité(s) et société
DEV1006 Simulation des Nations Unies
DEV1023 Impérialisme, décolonisation et post colonies
DEV1033 Genre et développement
DEV1053 Interculturalité et développement
DEV1063 Dimensions régionales du développement
DEV1073 Théories du développement
DEV1093 Problèmes socio-économiques contemporains du sud
DEV1123 Action et intervention humanitaires
DEV1133 Afrique : politique et sociétés
DEV1143 Asie : politique et sociétés
DEV1153 Moyen-Orient et Afrique du Nord : politique et sociétés
DEV1163 Amérique latine : politique et sociétés
ECN1453 Mondialisation : implications et prospective
ECN1503 Économie comportementale et sociale
ECN1633 Économie contemporaine
ECN1643 Commerce, finance et développement
ENV1011 Comprendre l’urgence climatique (Cours d'un (1) crédit)
ENV1021 Comprendre les crises de la biodiversité (Cours d'un (1) crédit)
ENV1031 Faire face aux crises environnementales : Gouvernances et mobilisations (Cours d'un (1) crédit)
GEO1283 Le monde dans une perspective géographique
GEO1323 Géographie du Québec / du Canada : espace et société
GEO1333 Territoires, environnement et développement durable
GEO1363 Géographie humaine et territoires
GEO1373 Évaluation environnementale et aménagement du territoire
HIS1303 Histoire du Canada jusqu'en 1867
HIS1323 Histoire du Québec et du Canada : de 1867 à 1929
HIS1333 Histoire du Québec et du Canada : de 1929 à nos jours
HIS1343 Histoire de l'Outaouais
HIS1383 Le XXe siècle
HIS1443 Histoire des Autochtones au Québec et au Canada
MSL1123 Musée et société: enjeux contemporains
POL1063 Introduction à la pensée politique
POL1073 Fondements de l'analyse politique
POL1093 État et pouvoir économique dans les sociétés contemporaines
POL1123 Théories politiques contemporaines
POL1233 Histoire et théorie de la démocratie
POL1243 Histoire et théories du libéralisme
POL1263 Système mondial et relations internationales
POL1273 Politiques et administration publiques
SOC1223 Problèmes sociaux et mouvements sociaux
SOC1253 Nouvelles réalités familiales
SSO1073 Activité thématique en sciences sociales
TSO2493 Nouveaux risques sociaux et protection sociale

Cours d’enrichissement

Choisir douze (12) crédits parmi la banque de cours de l'UQO.